Sécheresse

 

Arrêté de restriction en vigueur

L’été 2017 a été marqué par une sécheresse importante au niveau national et par une forte dégradation des débits des cours d’eau dans le département de l’Oise.

Ainsi, la moitié des cours d’eau du département est passée au mois d’août en situation d’alerte voire d’alerte renforcée, nécessitant la prise successive de trois arrêtés de restriction des usages de l’eau.

Ce contexte était prévisible du fait de la faible et tardive recharge des nappes constatée entre 2016 et 2017.

Malgré la pluviométrie de ces dernières semaines, le niveau des nappes continue à baisser et les débits des cours d’eau de certains bassins versants restent encore faibles.

Sur ces bassins versants qui sont notamment l’Aronde, le Matz, la Divette-Verse, l’Ourcq, la Bresle, l’Epte et la Brèche, il convient de rester vigilant. Chaque usager (habitants, collectivités, industriels, agriculteurs) doit porter une attention toute particulière à ses besoins en eau et limiter au strict nécessaire sa consommation.

Il est notamment recommandé :

* pour les habitants :

– de restreindre les usages secondaires (nettoyage des véhicules, arrosage, remplissage des piscines…) ;

– de réduire les consommations d’eau domestique (fermer le robinet pendant le nettoyage des mains, le brossage des dents, le rasage ; privilégier les douches…) ;

– d'installer des équipements sanitaires économes en eau ;

– de faire fonctionner les appareils de lavage à plein ;

– de réutiliser l'eau de pluie ; etc.

* pour les agriculteurs et les industriels :

– de réduire les prélèvements et la consommation d'eau, par de nouvelles pratiques et modes opératoires (exemple : recyclage des eaux de nettoyage)

– de mettre en place des systèmes de récupération de l’eau de pluie pour tout type d’activité ;

– privilégier les techniques d’arrosage au goutte à goutte et arroser le soir ; etc.

* pour les collectivités :

- avoir comportement exemplaire en matière d’utilisation de la ressource en eau,

- de réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire de salubrité ;

– de faire rechercher les fuites par les gestionnaires, réduire au maximum les fuites dans les canalisations ;

- incitation aux économies volontaires pour tous les usages de l'eau,

– de restreindre l’arrosage des espaces verts,

- sensibiliser toutes catégories d'usagers sur les bonnes pratiques en matière d'économie d'eau à travers les différents canaux d’information (communication dans le journal municipal, site internet, sur le panneau d’affichage…)

Arrêté du 25 septembre 2017

Arrêté cadre

2016-07-06 - Arrêté cadre pour l'année 2016

A lire dans cette rubrique