Actualités

Signature du protocole "participation citoyenne" de Rousseloy

 
 
Signature du protocole "participation citoyenne" de Rousseloy

Ce vendredi 15 juin, Marianne-Frédérique Pussiau, secrétaire générale adjointe, sous-préfète en charge de l'arrondissement de Clermont, et Didier Rosier, maire de Rousseloy, ont participé à la signature du protocole "participation citoyenne" pour la commune de Rousseloy.

Afin d'apporter une action complémentaire et de proximité dans la lutte contre les phénomènes de délinquance à laquelle se consacre la Gendarmerie Nationale, le protocole précise les modalités opérationnelles de mise en œuvre du dispositif "Participation citoyenne" sur la commune.

Le dispositif vise à :

  •  rassurer la population ;
  •  améliorer la réactivité de la gendarmerie contre la délinquance d'appropriation ;
  •  accroître l'efficacité de la prévention de proximité

Principe du dispositif : une approche territoriale de la sécurité

La démarche de "participation citoyenne" consiste à sensibiliser les habitants en les associant à la protection de leur propre environnement.

La connaissance par la population de son territoire et par conséquent des phénomènes de délinquance susceptibles de s'y produire permet de développer un mode d'action novateur d'information des forces de l'ordre.

Empruntant la forme d'un réseau de solidarités de voisinage constitué d'une ou plusieurs chaînes de vigilance structurées autour d'habitants d'une même rue ou d'un même quartier, le dispositif doit permettre d'alerter la gendarmerie de tout événement suspect ou de tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient les témoins.

Cependant, ce dispositif n'a pas vocation à se substituer à l'action de la gendarmerie, ce qui exclut l'organisation de toute patrouille ou intervention hors le cadre de crimes ou de délits flagrants (article 73 du Code de Procédure Pénale).