Actualités

Sécurité routière : Application immédiate du durcissement du barème des suspensions administratives

 
 
Sécurité routière : Application immédiate du durcissement du barème des suspensions administratives

Comme en 2015 et 2016, l’année 2017 a de nouveau été particulièrement meurtrière. A ce jour, 62 personnes ont perdu la vie sur les routes de l’Oise. En 3 ans, 201 personnes sont décédées lors d’accidents de la route dans notre département. Par ailleurs, le nombre d’accidents comme celui des blessés pour l’année 2017 est en nette hausse par rapport à l’année 2016.

Louis Le Franc, préfet de l’Oise, a signé, lundi 18 décembre 2017, le document général d’orientations de sécurité routière dans l’Oise pour les années 2018-2022. Afin de lutter contre les principales causes de mortalité sur les routes (alcool, drogue, vitesse), le préfet avait annoncé un durcissement du barème des suspensions administratives pour une plus grande fermeté à l’encontre des contrevenants. Cette mesure s’appliquera dès le jeudi 28 décembre pour lutter contre les comportements à risque qui sont responsables de la mortalité routière et qui ont pu être observés ces dernières années lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. 

Le Préfet a en effet la possibilité de prendre, à titre provisoire, dans l’attente d’une décision judiciaire, un arrêté de suspension du permis de conduire lorsque les forces de l’ordre ont constaté une infraction grave (conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants, excès de vitesse de 40km/h ou plus…). Si la durée de suspension ne peut excéder 6 mois ou 1 an pour les cas les plus graves, le préfet a tout liberté pour choisir la durée de la suspension applicable, et peut l’adapter aux réalités de l’insécurité routière dans le département. C’est ce barème que le préfet a décidé de durcir pour une plus grande fermeté à l’encontre des contrvenants.

Par ailleurs, un important déploiement des forces de sécurité est prévu à l’occasion de ce week-end « chassé-croisé » des vacances d’hiver mais également pour la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

La sécurité routière est l’affaire de tous. De nombreux drames humains, de vies brisées et de blessures souvent irréversibles pourraient ainsi être évités grâce aux respects des règles de base.


Retrouvez l'arrêté préfectoral :

> Arrêté Préfectoral - barême des suspensions administratives du 27.12.17 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,65 Mb

 
 

A lire également :