Actualités

Restrictions de l'usage de l'eau pour certains bassins versants du département

 
 
Restrictions de l'usage de l'eau pour certains bassins versants du département

Le comité de suivi et de gestion de la ressource en eau a été réuni le 8 juin puis consulté le 19 juin 2017.

Etat des lieux

Le printemps 2017 a été marqué par des précipitations sous la moyenne saisonnière et des températures importantes à la fin du mois de mai. Les températures élevées et caniculaires du mois de juin et la quasi-absence de précipitations en dehors des épisodes orageux ont fortement impacté le débit de certains cours d’eau du département.

Au 21 juin 2017, la situation des bassins versants pour le département de l’Oise est établie de la manière suivante :

  •  situation d’alerte pour les bassins versants de la Bresle et de la Divette-Verse
  •  situation de vigilance pour les bassins versants du Thérain, de l’Ourcq, de l’Automne, de la Nonette-Thève et du Matz.

Par ailleurs le bassin versant de l’Aronde se rapproche fortement du seuil de vigilance.

Le préfet a pris des décisions de restriction, formalisées par l’arrêté réglementant l'usage de l'eau dans les bassins de la Divette-Verse et de la Bresle, et rappelant l’état de vigilance pour les bassins du Thérain, de l’Ourcq, de l’Automne, de la Nonette-Thève et du Matz. La liste des communes en situation de restriction est jointe à l’arrêté.

En situation d’alerte, il est notamment interdit :

  •  de laver les véhicules, sauf dans les stations professionnelles munies d’un système de recyclage et pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité,
  •  d’arroser les pelouses de plus d’un an,
  •  d’arroser les jardins, les massifs floraux, les pelouses de moins d’un an entre 12h et 18h,
  •  d’irriguer les cultures durant l’après-midi,
  •  d’arroser les golfs de 8h à 20h,
  •  de prélever dans le cours d’eau pour des usages domestiques. En situation de vigilance, et sur le bassin de l’Aronde, il est essentiel d’adopter des mesures volontaristes et de développer des attitudes citoyennes vis-à-vis de la ressource en eau, afin d’éviter l’aggravation de la situation.

Au-delà des mesures s’imposant – notamment – aux acteurs économiques et agricoles, il est demandé aux particuliers de faire preuve de civisme pour réduire leur consommation d’eau et supprimer tout gaspillage. La gestion responsable de la ressource en eau est l’affaire de tous.

> Arrêté réglementant l'usage de l'eau compte tenu de la sécheresse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,61 Mb

 
 

A lire également :