Actualités

Ressource en eau - Malgré l'amélioration de la situation, la Vigilance demeure

 
 
Ressource en eau - Malgré l'amélioration de la situation, la Vigilance demeure

Le comité de suivi et de gestion de la ressource en eau a été réuni le 22 septembre 2017. À l’issue de cette réunion et au vu de la situation hydrologique, notamment de sa lente évolution, le préfet a décidé de lever les mesures de restriction d’usage de l’eau, en situation d’alerte, sur l’ensemble du département à compter du 1er octobre 2017, en appelant à une vigilance confirmée.

 

Les débits des cours d’eau suivent lentement une tendance à la hausse

Le mois d’août et la première quinzaine du mois de septembre ont été marqués par des précipitations au-dessus des normales saisonnières. Ces précipitations commencent à profiter aux rivières, mais amorcent à peine la recharge des nappes, annonçant à ce stade une année 2018 qui pourrait être très déficitaire.

La moindre sollicitation de la ressource en cette période permet de lever les mesures de restriction d’usage de l’eau en place depuis le milieu de l’été. La vigilance reste cependant de mise sur plusieurs bassins du département de l’Oise (Aronde, Matz, Divette-Verse, Ourcq, Bresle, Epte et Brèche).

 

Restons vigilants pour garantir notre ressource en eau

L’été 2017 a été marqué par une sécheresse importante au niveau du territoire national et par une forte dégradation des débits des cours d’eau dans le département de l’Oise. Mais cette situation, que l’on pourrait qualifier d’exceptionnelle, risque bien de se reproduire durant 2018, dès le début du printemps prochain.

C’est pourquoi, il est demandé à tous (habitants, collectivités, industriels, agriculteurs) de conserver des attitudes citoyennes, et de poursuivre les mesures volontaristes et économes vis-à-vis de la ressource en eau.

Les consignes simples du bon usage de l’eau peuvent être consultées sur le site du Ministère de la transition écologique et solidaire :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/gerer-secheresse#e2

 
 

A lire également :