Actualités

Pollution atmosphérique et vigilance jaune canicule dans l'Oise

 
 
Pollution atmosphérique et vigilance jaune canicule dans l'Oise

FIN DE L'ÉPISODE samedi 28/07 à 12:00
L'Oise n'est plus placé en vigilance jaune - canicule. L'arrêté pris par Michel Lalande, Préfet de région, et toutes les mesures qui l'accompagnent sont levées.

Cet épisode de pollution s'explique par des concentrations en ozone élevées depuis plusieurs jours, associées à l'épisode de forte chaleur et une baisse de la ventilation. Compte-tenu des conditions météorologiques (fortes chaleurs attendues aujourd'hui et demain) et des modèles de prévision de la qualité de l'air, les concentrations d'ozone dépasseront le niveau d'alerte sur persistance aujourd'hui et demain.

Dans ce contexte, les mesures suivantes sont applicables immédiatement et jusqu'à la levée de l'arrêté zonal :

  1. Diminution de la vitesse maximale autorisée:

  • 110 km/h sur les portions d'autoroute limitées à 130km/h normalement ;
  • 90 km/h sur les portions d'autoroute limitées à 110km/h normalement ;
  • 80 km/h pour les poids-lourds de plus de 3,5 t

  2. Interdiction totale de la pratique du brûlage en secteur résidentiel, dans les espaces verts et jardins publics.

  3. Report, dans la mesure du possible, des opérations émettrices d’oxydes d’azote et de COV pour le secteur industriel.  

L'arrêté est susceptible d'être reconduit en fonction de l'actualisation des prévisions.

> Arrêté zonal du 26-07-18 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb


Recommandations

Pollution :

  • utilisez les moyens de transport les moins polluants, tels que la mobilité "active" (vélo, marche, ...), les transports en commun, le covoiturage ou à défaut, réduisez votre vitesse de circulation.
  • évitez les activités physiques et sportives intenses en plein air, celles à l'intérieur peuvent être maintenues.
  • évitez les sorties durant l'après midi.

Dans tous les cas, en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

Pour rappel, le brûlage à l'air libre des déchets verts est interdit et ce, toute l'année.

Canicule :

  • Buvez régulièrement de l'eau sans attendre d'avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d'alcool ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ;
  • Évitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s'il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l'aide.
  • Les signes d'alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée, sont les suivants :
    • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
    • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
    • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
    • Crampes musculaires.
    • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
    • Agitation nocturne inhabituelle.
  • Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) sont aussi exposés au risque de déshydratation. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l'eau ou des boissons non alcoolisées.