Actualités

Pollution atmosphérique : Extension partielle à l’Oise des mesures appliquées dans la région parisienne

 
Pollution atmosphérique : Extension partielle des mesures appliquées dans la région parisienne

Depuis ce lundi 5 décembre 2016, les teneurs en particules en suspension sont en hausse et ont atteint le niveau d’alerte fixé à 80 µg/m3. Ce phénomène s'explique par un vent faible et une inversion de température, ce qui entraine une mauvaise dispersion des polluants dans l’Oise comme en Ile-de-France. Pour faire face à cette situation actuelle de pollution dangereuse pour la santé des habitants, Didier Martin, Préfet de l’Oise, a pris un arrêté portant application de plusieurs mesures d’urgence pour la qualité de l’air.

Ainsi, les mesures suivantes seront appliquées dès ce jour 19h jusqu’au mercredi 7 décembre 22h :

Réduction de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée sur toutes les portions d’autoroute, voies rapides, routes nationales et départementales de l’Oise. Ainsi, la vitesse maximale autorisée sur l’ensemble du réseau routier du département sera :

- de 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ;

- de 90 km/h sur les portions d’autoroutes, de routes nationales et départementales normalement limitées à 110 km/h. Cette limitation s’accompagne d’une baisse des vitesses à 80 km/h pour les poids-lourds de plus de 3,5 tonnes ;

- de 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides, de routes nationales et départementales normalement limitées à 90 km/h.

Interdiction totale de la pratique du brûlage (y compris des sous-produits agricoles).

Mise en œuvre des prescriptions particulières prévues dans les autorisationsd’exploitation des ICPE (Installations classées pour la protection de l’environnement) permettant la réduction des émissions des établissements industriels.

Interdiction de l’utilisation du bois de chauffage individuel à des fins d’agrément.

Ces mesures de réduction de la vitesse sont une extension partielle des mesures déjà appliquées dans la région Ile-de-France. Elles ne s’appliquent pas aux véhicules prioritaires.

Ces différentes mesures seront reconduites les jours suivants, si les conditions d’émissions de polluants et de dispersion demeurent défavorables, comme cela semble être le cas.

Recommandations sanitaires :

▪ Pour les populations vulnérables et sensibles :

- Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe

- Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) autant en plein air qu'à l'intérieur

- Reportez les activités qui demandent le plus d'effort

- Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort.

▪ Pour les personnes non-vulnérables, il est recommandé de réduire les activités physiques et sportives intenses (y compris les compétitions).

Dans tous les cas, en cas de symptômes ou d'inquiétude, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin.

 

> Arrêté portant application de mesures d'urgence pour la qualité de l'air dans le département de l'Oise - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

 
 

A lire également :