Actualités

Opération interministérielle vacances : Visite d'un centre à Clairoix

 
 
Opération interministérielle vacances : Visite d'un centre à Clairoix

Jeudi 28 juillet, en présence notamment de Valérie Pellarin, adjointe au Maire de Clairoix, de Ghyslain Chatel, Sous-Préfet de Compiègne, d'Alain Pierrard, Directeur adjoint de la direction départementale de la protection des populations et de Frédéric Pigeon, Directeur départemental de la cohésion sociale, Didier Martin, Préfet de l'Oise s'est rendu à Clairoix pour assister au contrôle d'un centre d'accueil collectif de mineurs, dans le cadre de l'opération interministérielle vacances.

Durant la période estivale, les services de l’État renforcent leurs contrôles sur les sites fréquentés par les vacanciers pour assurer leur protection et leur sécurité.

Le tourisme est un secteur majeur de l’économie nationale avec un volume de dépenses cumulé des visiteurs français et étrangers représentant plus de 7 % du PIB. La période estivale constitue un temps fort de la consommation et un facteur favorable au soutien de la croissance et porteur d’emplois saisonniers ou durables.

Il est donc primordial de valoriser cette ressource économique capital en veillant à la qualité des produits et services afin que ceux-ci répondent parfaitement aux attentes des consommateurs/vacanciers. Cette année, la période de réalisation des opérations a tenu compte de l’évolution des comportements touristiques et a débuté,dès juin, pour prendre en compte notamment le déroulement de l’EURO2016 de football.

3 thématiques de prévention et de contrôle ont été privilégiées cette année, en rapport avec les particularités de consommation du vacancier en 2016 :

1/Les commerces soumis à un pic saisonnier d’activité,tels que la distribution, les marchés forains et vendeurs itinérants.

→ Les contrôles visent la bonne information du consommateur sur les prix et les mentions valorisantes des produits et la sécurité des produits (par exemple par la recherche de produits dangereux qui auraient normalement dû être retirés de la vente).

2/La sécurité des activités sportives et de loisirs,comprenant également les aires collectives de jeux et les articles de loisir.

→ Outre un contrôle général et des activités (bases de loisirs, sports nautiques ou motorisés, quads, centres de voiles, de canoës-kayaks,hippiques, etc.), des vérifications sont plus particulièrement effectuées sur la conformité, l’entretien et les conditions de mise à disposition des équipements de protection individuelle destinés par exemple à l’équitation, à la plongée, au kayak et à l’escalade.

3/L’hébergement de vacances : Ce thème vise des pratiques commerciales nouvelles, notamment les locations de vacances peu traditionnelles telles que les chambres d’hôtes et les hébergements atypiques. Les sites internet spécialisés(plateformes mettant en contact des particuliers pour échange de résidence ou de produits) et services font également l’objetd’une surveillance particulière.

Comme les années précédentes, les opérations de contrôle prennent en compte les spécificités du tourisme isarien qui se caractérise parla présence d’un nombre significatif de parcs d’attraction et de parcs à thème, de bases de loisirs et de sites d’accrobranches.Les contrôles ciblent les manquements constatés lors des années précédentes pour s’assurer de la mise en œuvre des mesures correctives par les professionnels.

Les DDCS mènent des actions de contrôle des établissements d’activités physiques ou sportives et des éducateurs d’activités physiques ou sportives.

Au regard d’une analyse des risques, une attention particulière doit être portée sur les secteurs :

-des activités nautiques et les baignades d’accès payant

-les parcours acrobatiques en hauteur,

-des centres équestres et particulièrement les structures saisonnières de tourisme équestre.

-Les accueils collectifs de mineurs à caractère éducatif (ACM) :

La spécificité de l’Oise réside dans le fait d’une absence de zones littorales ou de montagne. Néanmoins, de nombreux ACM se déroulent dans le département : 23 093 mineurs fréquentent ces 407 ACM, organisés soit par des associations, soit par des collectivités territoriales.

Par conséquent, les priorités de contrôles pour cet été sont les suivantes :

- Les séjours et accueils de loisirs pour lesquels un problème a été signalé,

- Les séjours de vacances avec hébergement (en priorité ceux venant d’autres départements),

- Les séjours sous tentes,

- Les camps de scoutisme,

Le plan de contrôle annuel prévoit 48 contrôles d’ACM pendant la période estivale (sur 90 prévus annuellement).

Au-delà des questions sécuritaires qui restent prioritaires, les agents en charge de ces contrôles veillent à apporter conseils et expertise technique auprès des organisateurs. Cela porte notamment sur les modifications récentes de réglementation en ce qui concerne la pratique sportive en ACM, le contrat d’engagement éducatif et également la réforme des rythmes éducatifs. 

IMG_7354
IMG_7346