Actualités

Opération carton jaune : passez aux stands, gardez vos points !

 
 
Opération carton jaune : passez aux stands, gardez vos points !

Jeudi 11 octobre matin, les forces de l’ordre étaient présentes aux abords de Marseille-en-Beauvaisis et dans le centre-ville. Elles ont relevé de nombreuses infractions. Mais à la place d’une perte de point ou d’une amende, une alternative était proposée aux contrevenants de la route : un passage aux stands de sensibilisation de la sécurité routière, coordonnés par le Capitaine Lecacheur, dans la salle des fêtes de la commune mise à disposition par la mairie.

Au programme, et selon l’infraction constatée :

  • un stand de sensibilisation sur les accidents de la route, animé par un sapeur-pompier du SDISService départemental d'incendie et de secours,
  • un stand sur la prévention des addictions et des drogues, tenu par deux gendarmes, afin de sensibiliser les usagers aux dangers des substances addictives notamment lors de la conduite.
  • un parcours d’obstacle sur les effets de l’alcool, à réaliser en portant des lunettes simulant un état d’ivresse,
  • un stand de sensibilisation sur les doses maximales d’alcoolémie,
  • une séquence vidéo mettant en garde contre les dangers de la route,
  • un simulateur de scooter et un simulateur de voiture permettant de réaliser virtuellement un parcours complet en ville avec tous les risques liés aux mauvais comportements (de soi ou des autres),

Louis Le Franc, Préfet de l’Oise, est venu à la rencontre des acteurs mobilisés pour cette opération : les militaires de la gendarmerie, les agents de la sécurité routière et leurs services civiques, ainsi que le sapeur-pompier du SDISService départemental d'incendie et de secours. Marie Dubut, maire de la commune, et le Colonel François Brémand, commandant du groupement de gendarmerie de l’Oise, l’ont accueilli. Il s’est ensuite rendu au point de contrôle au nord de la commune afin de rencontrer les forces de l’ordre lors de contrôles de véhicules.

Cette opération avait pour objectif de toucher les personnes ayant de mauvais comportements sur la route, et de faire évoluer les mentalités dans un esprit plus ludique. Seules les infractions mineures étaient concernées par ce dispositif. Les comportements délictuels en étaient bien évidemment exclus.

Les stands de sensibilisation

Déploiement des forces de l'ordre dans la commune

Point de contrôle au Nord de la commune