Actualités

MOBILISATION CONTRE LES RODEOS

 
MOBILISATION CONTRE LES RODEOS

Avec les beaux jours, la ville de Compiègne enregistre le retour de la pratique des rodéos urbains, qui perturbent la vie des habitants. Cette atteinte à la tranquillité publique prend la forme d’agressions sonores et de successions d'infractions aux règles du code de la route.

Face à cette situation, l’État et les élus de la ville de Compiègne ont décidé de mettre en place une action forte.

Début juillet, plusieurs réunions ont regroupé les services de l’État, représentés par Ghyslain Chatel, sous-préfet de l'arrondissement de Compiègne, et Sébastien Chalvet, commissaire de Police, les services de la commune de Compiègne et des habitants des quartiers les plus touchés par ce phénomène.

Dans le cadre d’une action menée en concertation avec la police municipale, la police nationale, sous l’autorité de Stéphane Hardouin, Procureur de la République de Compiègne, a, le samedi 4 juillet dernier, saisi une moto utilisée pour un rodéo. Cet engin pourra être judiciairement confisqué, voire détruit.

Le Procureur de Compiègne, associé aux concertations, a décidé de mener une politique pénale forte en la matière, permettant l’aboutissement des efforts réalisés sur le terrain. Actuellement, 4 procédures judiciaires sont en cours.

Convaincus que les atteintes à la vie quotidienne de nos concitoyens constituent autant de menaces à la cohésion sociale, les services locaux de l’Etat et les élus de Compiègne affirment leur volonté commune de lutter avec détermination contre les auteurs de troubles.

 
 

A lire également :