La ministre du travail en déplacement à BASF et ENERCON

 
 
La ministre du travail en déplacement à BASF et ENERCON

Ce lundi 14 mai, Muriel Pénicaud, ministre du travail, s’est rendue dans l’Oise afin de défendre la réforme de l’apprentissage et de la formation à BASF (Breuil-le-Sec) et à ENERCON (Longueil-Sainte-Marie).

En Allemagne et dans les pays nordiques, l’alternance est plus utilisée qu’en France et affiche un taux de chômage inférieur à celui de la France. La ministre a donc choisi ces deux entreprises allemandes implantées dans l’Oise afin de parler de la réforme de l’apprentissage et du volet vert du plan d’investissement compétences.

Visite de BASF France

BASF France division Coatings est une entreprise de fabrication de peinture automobile employant 530 personnes à Breuil-le-Sec, près de Clermont. L’enseigne BASF France comptait 5,3 % d’alternants, soit 131 personnes en décembre 2017 sur l’ensemble de ses sites. Le tutorat est une part importante de la formation de ces jeunes.

Lors de la visite, la ministre a pu assister à une démonstration de recherche de teinte puis à un atelier de mise en peinture, en présence d’alternants et de formateurs de l’entreprise. Elle a par la suite participé à une table ronde qui a donné l’occasion a des jeunes, élèves de première et alternants, de poser des questions sur la réforme de l’apprentissage, accompagnés par les responsables de l’entreprise.

Arrivée de la ministre sur le site de BASF

Accueil de la ministre à BASF

Discours de bienvenue

Démonstration de choix de teinte en présence des parlementaires

Atelier de peinture

Atelier de peinture (2)

Table ronde à BASF

Visite d’ENERCON

La visite s’est poursuivi à Longueil-Sainte-Marie, sur le site d’ENERCON. Spécialisé dans la fabrication d’éoliennes, le site emploie 800 personnes et s’appuie aussi sur la formation en alternance, où trente jeunes sont actuellement formés.

Muriel Pénicaud s’est tout d’abord rendue sur le chantier-école, où se trouve le seul centre international à dispenser des formations pour le type de machines EP2 2 MW. Ce centre est opérationnel depuis janvier 2018. 350 techniciens d’ENERCON du monde entier viendront ainsi chaque année se former dans l’Oise, soit 30 stagiaires par semaine. Les formations dispensées s’articulent autour de 2 plate-formes : l’une dédiée à l’installation des mâts béton, l’autre au montage et câblage des machines, nacelles et pales qui ont fait l’objet de démonstration.

La visite s’est poursuivie sur le site principal de l’entreprise, où la ministre a procédé à l’inauguration du Centre international de formation d’ENERCOM avec le dévoilement d’une plaque, pour continuer sur l’annonce du lancement des 10 000 formations aux métiers verts et verdissants du Gouvernement, l’un des volets du plan d’investissement compétences. Une seconde table ronde a permis à des professionnels de la formation, de la filière et à des apprenants d’échanger avec la ministre sur ces sujets.

Chantier de l'éolienne de formation

Explications de l'activité du chanter de formation

Tour éolienne de formation

Dévoilement de la plaque d'inauguration du centre de formation international

Présentation du plan d'investissement compétence et table ronde

Cadeau de remerciement d'ENERCON à la ministre