Actualités

Interopérabilité des réseaux de radiocommunication

 
 
Interopérabilité des réseaux de radiocommunication

Le 24 janvier 2019 s'est tenue en préfecture de l'Oise une réunion d'information relative à l'interopérabilité des réseaux de radiocommunication entre les polices municipales et les forces de sécurité de l'Etat.

L'objectif est de permettre aux polices municipales et aux forces de l'ordre (police nationale et gendarmerie nationale) de pouvoir communiquer directement sur un même réseau. Il s'agit d'accroître la fluidité des informations opérationnelles, notamment en cas d'événement grave, et d'améliorer la  coordination de l'ensemble des acteurs lors de grands événements ou manifestations. Dans le contexte d'une posture vigipirate élevée, il est plus que nécessaire de renforcer le partenariat entre les différents acteurs de la sécurité.

Présidée par Anne Baretaud, directrice de cabinet du préfet de l'Oise, la réunion a porté sur l'intérêt d'un tel dispositif, les modalités techniques et financières de mise en oeuvre de ce partenariat et a permis à l'ensemble des acteurs présents (élus, polices municipales, police nationale et gendarmerie) d'échanger sur leurs modalités actuelles de partage d'information et leurs souhaits d'évolution.  Les maires peuvent d'ores et déjà exprimer leur demande de diagnostic local (disponibilité des équipements, infrastructure du réseau, spectre fréquentiel) auprès de la police et de la gendarmerie. En raison du coût que représente pour certaines communes la démarche d'interopérer avec les forces de sécurité de l'Etat, le ministère de l'Interieur s'est engagé à reconduire la possibilité d'un financement via le FIPD (Fonds interministériel de prévention de la délinquance).

Le bureau des polices administratives procèdera au recensement des projets formulés par les maires et les mettra en relation avec les forces de l'ordre :

6, rue Georges Fleury

BP 50080 - 60607 Clermont

03 44 06 12 60