Actualités

Exercice de sécurité civile : Simulation d’un accident de transport de matières dangereuses

 
Exercice de sécurité civile : Simulation d’un accident de transport de matières dangereuses

A la suite des attaques terroristes survenues en janvier et novembre 2015, le Gouvernement a demandé qu’un exercice de gestion de crise lié à l’espace scolaire soit organisé dans chaque département.

C’est dans ce cadre qu’un exercice de sécurité civile s’est déroulé, ce mardi 19 avril 2016, sur la commune de Chaumont-en-Vexin.

Le scénario de l’exercice :

Le scénario prévoyait un accident de circulation entre deux poids lourds. L’un d’eux transportait des bouteilles d’acétylène, produit chimique particulièrement explosif.

Ce risque d’explosion nécessitait, dans l’attente du retour à la normale :

- l’évacuation des habitants situés dans un périmètre de 100 mètres ;

 - le confinement des personnes situés dans un périmètre de 250 mètres autour de l’accident.

C’est dans ce cadre qu’ont été déclenchés les plans particuliers de mise en surêté (PPMS) des établissements scolaires. Trois établissements de la commune ont été directement concernés : le collège St Exupéry, l’école élémentaire Roger Blondeau et l’école maternelle Roger Blondeau.

Qu’est ce qu’un PPMS ?

Le PPMS est un plan d’organisation mis en place par les chefs d’établissements scolaires, afin de protéger les élèves ainsi que les personnels, des effets d’un événement majeur (incendies, accidents...). Depuis le 30 mai 2002, chaque établissement scolaire doit élaborer un PPMS.

L’objectif du PPMS est de préparer et de réagir aux situations d’urgence. Le PPMS est propre à chaque établissement et suit les différentes spécificités ainsi que des différents risques liés à son environnement.

Mis à jour annuellement, le PPMS doit permettre de répondre à différentes questions concernant le déclenchement de l’alerte, les consignes à appliquer en cas d’événement, la gestion de la sécurité des enfants et des personnels, ou encore l’aspect de la communication.

 Quels étaient les objectifs de l’exercice ?

Dans le cadre de cet exercice, les objectifs étaient de :

- tester les dispositifs internes à l’Education Nationale en cas de gestion de crise ;

- renforcer la coordination entre les différentes structures de crise dans le cadre d’un exercice lié à l’espace scolaire et impliquant la mise en œuvre d’un centre opérationnel départemental (COD) à la préfecture ;

- tester la mise en oeuvre de plusieurs PPMS sur un territoire donné ;

- tester la procédure d’alerte des services extérieurs pour l’activation d’un COD dans le cadre de transports matières dangereuses ;

- évaluer la réactivité des services appelés en COD dans le cadre d’un exercice inopiné.

Comment s’est déroulé l’exercice ?

Cet exercice a débuté dès 7h et s’est terminé à 11h30. Le déclenchement du PPMS dans les différents établissements scolaires a montré une réaction rapide et efficace des différentes directions puisque les élèves et les enseignants ont été confinés très rapidement et sans aucun trouble.

Un retour d’expérience sera réalisé pour améliorer encore les dispositifs de gestion de crise existant.

Didier Martin, Préfet de l’Oise, remercie l’ensemble des participants à cet exercice.

 
 

A lire également :