Actualités

EPISODE DE CANICULE : L’Oise au niveau 2 «avertissement chaleur»

 
EPISODE DE CANICULE :  L’Oise au niveau 2 «avertissement chaleur»

Le niveau d’alerte jaune "avertissement chaleur" du plan départemental canicule, activé lundi 29 juin, est maintenu pour le mercredi 1er juillet.

Emmanuel Berthier, préfet de l’Oise, a réuni mardi 30 juin à 18h00, un comité canicule afin de coordonner l’action des différents services en charge de prévenir et de traiter les conséquences des fortes chaleurs qui touchent actuellement le département : agence régionale de santé (ARS), Éducation nationale, direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), unité territoriale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte), forces de sécurité intérieures, service d’incendie et de secours (SDIS) et conseil départemental.

 Le niveau d’alerte jaune "avertissement chaleur" du plan départemental canicule, activé lundi 29 juin, est maintenu pour le mercredi 1er juillet.

 Les températures maximales attendues pourront aller jusqu'à 37°C en journée.

 En prévision de cet épisode de chaleur et en ce début de période estivale, la préfecture rappelle les conseils simples à adopter par tous, et tout particulièrement par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

 - Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;

- Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;

- Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;

- Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ;

- Evitez les efforts physiques ;

- Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;

- Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;

- Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.

En amont des fortes chaleurs, les personnes fragiles peuvent par ailleurs, en lien avec leur entourage :

- Prévoir le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur : brumisateur, ventilateur….

- Faire une liste des lieux climatisés (ou frais) où se rafraîchir près de chez elles : grande surface, commerce, cinéma, musée…

- Ne pas hésiter à demander conseil à leur médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir de l’aide de bénévoles, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement.

Une vigilance particulière devra être portée auprès des personnes en précarité ou prises en charge dans les centres d’hébergement et auprès des jeunes enfants.

Afin de garantir la sécurité des mineurs qui leur sont confiés, les organisateurs des accueils collectifs de mineurs doivent prendre régulièrement connaissance du niveau d’alerte en consultant, notamment le site dédié de Météo France: http://vigilance.meteofrance.com/.

 

La plateforme téléphonique Canicule info service vous informe au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe),

 tous les jours de 09 h à 19 h.

Vous pouvez également consulter le site de la préfecture : http://www.oise.gouv.fr/

http://www.oise.gouv.fr/Actualites/CANICULE-ET-FORTES-CHALEURS-Recommandations-du-ministere-de-la-sante

la page facebook :

https://www.facebook.com/pages/Préfet-de-lOise/122514087797439

le twitter : @prefet60

 
 

A lire également :