Actualités

Déplacement d'E. Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, pour une opération "carton jaune" sur Autoroute A1

 
Déplacement d'E. Barbe sur une opération de sécurité routière organisée sur l'Autoroute A1

Le mardi 27 septembre entre 8h et 12h, une vaste opération de sensibilisation à la sécurité routière pour les poids-lourds a été organisée, en présence d'Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, sur l’aire de Ressons Ouest sur l’autoroute A1. Le groupe Sanef, la Préfecture de l’Oise et la Gendarmerie se sont associés pour réaliser une matinée d’alternative à la sanction destinée aux chauffeurs poids-lourds.

Une opération conjointe suite à l’accidentologie sur autoroute dans l’Oise en 2015

Les poids-lourds représentent 1/3 des véhicules sur l’A1, et s’ils ne sont pas surreprésentés dans les accidents par rapport aux autres autoroutes, les accidents qui les impliquent sont souvent plus graves. En 2015, on observe une recrudescence des accidents graves dans l’Oise, en particulier sur l’autoroute A1. Sur les 7 accidents mortels du département, 5 ont impliqué des poids-lourds et ont coûté la vie à 11 personnes.

Le but de cette opération n’était en aucun cas de stigmatiser les conducteurs de poids-lourds mais bien de les sensibiliser aux risques :

- Des distracteurs au volant : usage du téléphone, télévision, tablette, journal, fatigue…

- Du non-respect des distances de sécurité

- Auxquels s’expose le personnel Sanef lors des interventions sur autoroute.

 

 

Sensibiliser les conducteurs de poids-lourds plutôt que les sanctionner

Pour que ces principes de sécurité sur autoroute soient mieux compris et appliqués, les 26 chauffeurs contrevenants ayant enfreint ces règles se sont vus proposer par la gendarmerie une alternative à la sanction à vocation pédagogique. 4 ont choisi de ne pas participer à l'opération et ont payé la sanction liée à l'infraction commise.

Les 22 chauffeurs volontaires ont participé à 4 ateliers de sensibilisation animés par la Préfecture de l’Oise et Sanef.

Le 1er atelier a consisté à visionner des vidéos de sensibilisation sur les risques liés au non-respect des distances de sécurité et des distracteurs ainsi que de la somnolence au volant.

Le 2nd les chauffeurs ont pu s’essayer au métier d’ouvrier autoroutier. Au ralenti sur le parking ils ont dû poser une dizaine de cônes et discuter avec nos équipes pour les sensibiliser à leur sécurité.

Le 3ème atelier était un parcours à réaliser en condition de conduite en envoyant des SMS. Cet atelier était animé par le coordonnateur de la sécurité routière et avec un véhicule léger à double commande.

Sur le 4ème atelier, les chauffeurs ont pu mesurer les risques qu’ils courent et font courir en ne respectant pas les distances de sécurité (distances de freinage…) grâce à un simulateur.

Enfin le dernier atelier animé par la BPDJ présentait aux conducteurs les risques liés aux stupéfiants et à l'alcool au volant.

 

 

Faire évoluer les comportements et améliorer la sécurité

Cette opération a été une nouvelle occasion pour la Gendarmerie nationale et la sanef de rappeler à chacun les règles et attitudes qui contribuent à améliorer la sécurité des utilisateurs de l’autoroute et du personnel intervenant sur autoroute mais aussi de faire évoluer de façon positive et durable les comportements de conduite.

 
 

A lire également :