Un nouveau partenariat entre les forces de l'ordre et les bailleurs sociaux

 
 
Un nouveau partenariat entre les forces de l'ordre et les bailleurs sociaux

Ce lundi 14 mai 2018, les forces de police et de gendarmerie et les bailleurs sociaux de l'Oise ont signé en préfecture une convention de partenariat avec la police et la gendarmerie.

Le groupement de gendarmerie de l'Oise, la DDSPdirection départementale de la sécurité publique de l'Oise et les bailleurs sociaux signataires de la présente convention ont pour objectif conjoint de créer un environnement plus sûr dans les immeubles et abords du patrimoine des bailleurs signataires, de façon à garantir la sécurité pour tous sur la voie publique et assurer aux locataires une jouissance paisible des logements et équipements collectifs.

Cette convention a donc été réalisée afin de maintenir des relations de qualité avec les habitants des différents groupes d'habitations et d'habitants en adaptant les réponses de la gendarmerie nationale et de la police nationale aux spécificités de l'habitat social dans ces différents quartiers et immeubles.

Les signataires ont affirmé l'exigence de leur contribution à la lutte contre l'insécurité et la prévention de la délinquance et entendent développer la généralisation d'une démarche de prévention « situationnelle » dans les aménagements et aux abords des immeubles. Les bailleurs sociaux, partenaires de la sécurité, apportent un appui aux forces de l'ordre dans la lutte contre l'insécurité et la prévention de la délinquance.

Pour l'application de la convention, les signataires se sont engagé à :

  • favoriser une approche commune et des réponses concertées et concrètes dans le maintien du meilleur niveau de sécurité et dans la lutte contre la délinquance, notamment à travers la mise en place d'outils de suivi et de procédures adaptées ;
  • développer le partage de l'information et coordonner des actions tout en portant une attention particulière à la protection des personnels de proximité ;
  • mettre en œuvre des outils novateurs de lutte contre l'insécurité et les atteintes aux biens (en s'appuyant sur l'expérience acquise dans le cadre spécifique des ZSP de Méru-Chambly et de Creil).