Creil : bilan de l'opération conjointe police/gendarmerie

 
 
Creil : bilan de l'opération conjointe police/gendarmerie

Jeudi 12 avril dernier, une opération conjointe police/gendarmerie a eu lieu entre 7h et 11h au niveau du quai d'aval à Creil, sur instruction du procureur de la République du tribunal de grande instance de Senlis, Jean-Baptiste Bladier.

Sous le commandement du commissaire central de Creil, Olivier Beauchamp, 20 policiers de la ZSP assistés de 50 militaires de la gendarmerie ont été mobilisés afin de procéder à une vaste opération de contrôle d’identité et de visites de véhicules dans le but de lutter contre le trafic de véhicules volés et de pièces automobiles, de travail dissimulé et de rechercher des individus ciblés sur deux zones.

Cette opération, qui s’est déroulée sans incident, a permis la découverte de :

- 8 moteurs volés,

- 2 véhicules volés,

- 1 caravane volée,

- 2 remorques,

- 1 grue de camion et 1 citerne d'eau aux numéros altérés,

- de nombreuses pièces automobiles,

- une chèvre et son palan,

- 2 bétonnières et de l’outillage dont la propriété n'était pas établie.

Les forces de l’ordre ont donc procédé au retrait de tous ces objets . Six individus ont également été interpellés, dont un pour recel de véhicules volés et deux dans le cadre d’enquêtes en cours.

Cette opération conjointe constitue l’une des illustrations du travail partenarial renforcé par la Police de Sécurité au Quotidien (PSQ).

6h30 :Briefing avant le début de l’opération par Olivier Dimpre, directeur départemental de la sécurité publique et Olivier Beauchamp, commissaire central de Creil

Explications des zones et des objectifs associés par le commissaire Beauchamp

7h00 : début de l’opération et déploiement des forces de l’ordre au quai d’Aval

Déploiement des effectifs pour la recherche d’éléments

Sécurisation et veille des chemins de sortie possibles

Olivier Dimpre, Olivier Beauchamp et Jean-Baptiste Bladier dressent les premiers bilans

Découverte et confiscation par les forces de l’ordre d’une disqueuse « sans propriétaire » dans un local, parmi des pièces automobiles

L’opération se poursuit

Les forces de l’ordre déploient leurs moyens terrestres, navals (brigade fluviale) et aériens (drone)

Des remorques et camions-bennes sont sollicités pour les besoins de l’opération

Vues aériennes prises par le drone